Est-ce que possible de garder le cƓur ouvert en tout temps? đŸŒč💜đŸŒč

Hier, j’ai rencontrĂ© quelqu’un dans le tĂ©lĂ©siĂšge de ski et nous avons eu de belles conversations! Il m’a demandĂ© si je me sentais déçue par l’humanitĂ© alors qu’il partageait Ă  quel point il se sentait en colĂšre contre l’humanitĂ©.

J’ai rĂ©pondu que je me suis sentis comme lui pendant longtemps, que je ne comprenais pas pourquoi les gens faisaient des atrocitĂ©s aux autres ou Ă  eux-mĂȘmes, manquaient de respect pour la nature ou les autres ĂȘtres vivants, tombaient dans des addictions etc.

Puis il m’est venu Ă  l’esprit que depuis que je suis devenu coach et que j’ai fait un travail en profondeur sur moi-mĂȘme pour mieux comprendre l’origine de la douleur Ă©motionnelle qui est Ă  l’origine de tels comportements, j’ai transformĂ© la dĂ©ception en compassion.

  • Compassion pour moi-mĂȘme quand j’ai agi de façon non alignĂ©e avec l’amour parce que j’Ă©tais blessĂ©e ou effrayĂ©e.
  • Compassion pour ceux qui ne sont pas encore conscients qu’ils agissent Ă  partir de leur douleur, de leurs croyances limitantes et de leurs blessures qui sont peut-ĂȘtre prĂ©sentes depuis des gĂ©nĂ©rations.
  • Compassion pour la personne qui choisit de fermer son cƓur dans un moment de vulnĂ©rabilitĂ© et elle veut se protĂ©ger.
  • Compassion pour la personne qui ne s’est pas sentie aimĂ©e et ne sait donc pas comment s’aimer elle-mĂȘme ou aimer les autres.

La compassion ne signifie pas que je suis d’accord avec leurs comportements, mais je peux tout de mĂȘme voir la nature divine ou le moi le plus Ă©levĂ© de cet ĂȘtre spirituel avoir une expĂ©rience humaine.

Cette nature divine qu’ils ont oubliĂ©e ou de laquelle elles se sont dĂ©connectĂ©e, parfois pendant des dĂ©cennies.

Je choisis de garder mon cƓur ouvert avec compassion au service de l’amour plutĂŽt que de fermer mon cƓur avec dĂ©ception et jugement.

Je ne suis pas une sainte, et oui parfois je peux glisser dans le jugement de l’autre ou de moi-mĂȘme. Mais si je peux m’attraper Ă  ce moment prĂ©cis oĂč le cƓur est sur le point de se fermer, et choisir l’amour Ă  la place, alors c’est un moment magnifique.

C’est un travail tellement subtil, de reconnaĂźtre ce moment prĂ©cis oĂč le cƓur veut se fermer et s’enfermer, ne pas laisser entrer l’amour. Cette fermeture du cƓur est ce qui est douloureux en nous et dans nos relations. MĂȘme dans les plus petits instants… le roulement des yeux, le ton sec, le regard déçu…

Comme l’a brillamment dit le Dr Naram : “Je ne suis pas venu pour t’enseigner, je suis venu pour t’aimer et l’amour t’enseignera.”

Je choisi l’amour de tout mon cƓur et espĂšre que ce message vous inspirera aussi. 💜

À titre de rĂ©fĂ©rence, il se passe en ce moment un grand shift de la conscience afin de guĂ©rir l’Ă©go blessĂ© et de pouvoir vraiment incarner les valeurs et caractĂ©ristiques des Ă©nergies masculines et fĂ©minines saine.

Voyez sur le tableau ci-bas ces caractĂ©ristiques afin de guider vos prises de consciences sur vos comportements et ceux des gens autour de vous. ✹

đŸ’«đŸ’«đŸ’«đŸ’«
Catherine

Praticienne Transformationnelle du Corps-Esprit et Alchimiste Émotionnelle.

Je travaille avec des gens qui ont déjà entamé un cheminement de croissance personnelle et qui se trouvent à une croisée des chemins dans leur santé physique, émotionnelle, relationnelle, spirituelle ou professionnelle.

Je les aide à augmenter leur énergie et cohérence intérieure, pour atteindre une liberté de se réaliser pleinement en toute authenticité, grùce à la santé quantique.